FAQ - Foire aux questions

Qu’est ce que l’orthodontie ?

L’orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l’occlusion afin de rétablir l’harmonie du visage et la fonction dentaire. Un traitement peut modifier, non seulement la position des dents et des mâchoires , mais aussi la ligne du sourire, la position des lèvres et du menton, et améliorer le profil.
Le traitement orthodontique peut être

1) Interceptif : Le praticien intervient lors de la croissance osseuse, avant son pic maximal qui se situe entre 10 et 14 ans. Certains praticiens interviennent aussi parfois vers l’âge de 4 ans.
2) Actif : Il concerne alors essentiellement le positionnement des dents.

Notons que le traitement interceptif est quelquefois suffisant. Toutefois s’il s’avère insuffisant, le temps de traitement actif sera raccourci et cela peut éviter des extractions.

Pourquoi l’orthodontie ?

Le traitement orthodontique aligne les dents et rétablit un sourire harmonieux.
Ceci règle certains problèmes esthétiques mais permet aussi aux dents de mieux « fonctionner » . Les dents sont alors bien droites et plus faciles à nettoyer.

Ceci évite aussi les problèmes de gencive.

De plus un joli sourire, rétablit, bien souvent, un sentiment de confiance en soi et influence de bien des manières le comportement social et professionnel.

Comment détecter une malposition ?

Votre praticien le fera….

  • à l’aide d’un examen clinique ;
  • d’une étude de moulages ;
  • de clichés radiographiques.
Qu’est-ce qu’une malposition dentaire ?

Les malpositions dentaires peuvent résulter d’anomalies dans les trois sens : transversal, vertical, et sagittal.

1. Anomalies du sens transversal

Normalement le maxillaire supérieur recouvre le maxillaire inférieur. L’inverse peut se produire sur les dents latérales, soit à droite, soit à gauche , soit des deux côtés, sur plusieurs dents ou une seule.

Le traitement doit être interceptif.

On doit lui associer une rééducation de la déglutition infantile. (La déglutition infantile consiste à interposer la langue entre les incisives, ou latéralement)

A aucun moment la langue ne doit sortir de la bouche. Elle ne doit pas exercer de pression sur les dents, ceci risquerait de créer une pathologie ou une malposition.

2. Anomalies du sens sagittal

Le maxillaire inférieur est avancé ou en retrait par rapport au maxillaire supérieur. On parle alors de prognathie, ou rétrognathie inférieure.
Ou, au contraire, si le maxillaire supérieur est avancé ou en retrait, on parle alors de prognathie, ou rétrognathie supérieure.

Prognathie inférieure
Rétrognathie inférieure

3. Anomalies du sens vertical

La béance

Il s’agit d’un espace entre l’arcade supérieure et l’arcade inférieure du à l’interposition du pouce, d’un doigt ou d’un objet. Parfois, la seule déglutition infantile en est responsable.

La supraclusie

Les incisives supérieures recouvrent anormalement les inférieures, Cette supraclusie peut gêner l’enfant quand il s’alimente. Il a du mal à saisir les aliments et peut se blesser. (parfois morsure de la gencive au niveau du palais.

Béance
Supraclusie

Toute malocclusion se soigne.

A chaque anomalie correspond un traitement adéquat !
Consultez votre orthodontiste afin de lever vos inquiétudes.

Incidences de la tétine et du pouce ?

La tétine

Il existe deux sortes de tétines : les tétines classiques et les tétines anatomiques.

Les tétines classiques : ont des incidences négatives. Elles creusent le palais, encore en pleine formation, et projettent les incisives vers l’avant. Les conséquences sont une mauvaise élocution de l’enfant, une respiration par la bouche et, dans certains cas, des malformations respiratoires.

Les tétines anatomiques : grâce à leur forme aplatie, les répercussions sur la voûte palatine sont beaucoup moins graves qu’avec la tétine classique. Cependant, elles ne sont pas conseillées, car les enfants peuvent se renfermer et ils s’isolent de la société. Elles sont, toutefois, plus faciles à abandonner que le pouce !

Le pouce

L’incidence du pouce est extrêmement dommageable. Pour toutes les raisons vues précédemment au chapitre « tétine » De plus, il sera bien plus longtemps aux côtés de votre enfant que la tétine, de là, la difficulté pour certains à s’en déshabituer. Pour éviter ces désagréments, essayez de motiver vos enfants et d’établir le dialogue.

Quand réagir ?

Avant 6 ans
• Un palais étroit;
• Une béance antérieure ;
• Un inversé d’articulé, c’est-à-dire des incisives du bas recouvrant les incisives du haut.
• Les dents qui se chevauchent, ou l’absence d’espace entre les incisives .
• Une asymétrie

Vers 8-10 ans
Pour les mêmes raisons vues plus haut.
De plus, si les dents définitives poussent alors que les dents de lait ne tombent pas, agissez rapidement : consultez afin que l’enfant soit traité par extractions pilotées et appareillage, si nécessaire.

Vers 12 ans
Toutes les dents de lait sont tombées et les dents définitives sont présentes. Si les prémolaires manquent, consultez : un traitement s’imposera. La radiographie permettra de diagnostiquer soit l’agénésie (absence) de dents, soit leur inclusion (rétention dans l’os).

Pensez à demain
Réagissez face aux malpositions dentaires de vos enfants.
Elles sont dommageables pour la pérennité des dents définitives et l’harmonie de leur sourire.
Les traitements d’orthodontie sont mieux acceptés chez l’enfant que chez l’adulte.
Votre devoir de parents est de vous en préoccuper.

Quel type d’appareil utilise-t-on ?

Appareillage amovible
Il est constitué d’une plaque palatine (contre le palais) ou linguale, parfois d’un arc vestibulaire métallique (contre les incisives), qui exerce une pression sur les dents. On peut les proposer en différentes couleurs, avec certains motifs, afin de stimuler la motivation des petits patients. De plus, il y aujourd’hui des gouttières d’entraînement, appelées « trainer », qui se porte la nuit et quelques heures en journée

appareillage amovible

Appareillage fixe
Il est constitué de verrous (attaches ou brackets) en métal ou en céramique collés sur la partie extérieure (Orthodontie vestibulaire) ou intérieure (Orthodontie linguale) des dents. Un fil passe à l’intérieur pour générer une force.

appareillage fixe

Les gouttières amovibles
Elles doivent être portées 22h/24h. Le traitement s’établit à l’aide d’un logiciel informatique. Les gouttières sont changées tous les 15 jours environ. Il est préférable de réserver cette technique aux adultes.

gouttière amovible

La Contention
Cet appareillage suit la fin d’un traitement, afin de stabiliser l’os et la denture et est incontournable. Il s’agit souvent d’un fil de contention en métal, ou d’un appareil amovible. Le but est de maintenir les dents dans la phase terminale.

contention
contention

Les forces extra-orales
Ce dispositif, qui vient se fixer sur les petits tubes collés sur les bagues de l’appareil fixe, est extérieur à la bouche. Il peut être encombrant, mais il est très efficace! Il ne sera porté qu’à la maison et la nuit.

Quoi de neuf côté « appareillage » ?
L’évolution des matériaux utilisés, les nouvelles technologies permettent de préserver le bien-être psychologique de l’enfant et de l’adulte. Principalement grâce aux appareils linguaux (invisibles) et attaches en porcelaine (moins visibles)……Fini les « sourires d’acier » !

Comment se brosser les dents avec un appareil dentaire ?

La technique de brossage est importante.

Votre appareil dentaire ne sera pas responsable des dégâts de votre santé bucco-dentaire ; mais bien la façon dont vous l’entretenez !

Les caries et les saignements de gencives chez les porteurs d’appareils sont uniquement dus à une mauvaise hygiène dentaire !

Voici quelques images illustrant la technique recommandée.

comment se brosser les dents avec un appareil dentaire

Placez la brosse au-dessus et sous les boîtiers à environ 45° et brossez la gencive et les dents d’un mouvement circulaire.

Les soies de la brosse à dent doivent recouvrir légèrement la gencive près des dents et celle-ci doit être brossée doucement.

Appliquez la brosse horizontalement sur les surfaces occlusales (horizontales) et faites des mouvements de va et vient N’oubliez pas de brosser l’intérieur des dents au niveau du palais ainsi qu’au niveau de la langue.

Toutes les surfaces de chaque dent doivent être brossées. Un brossage efficace doit durer 2 minutes. Il est important également de brosser doucement la langue et le palais.

brosse à dent orthodontique
Nous vous recommandons d’acheter une brosse à dent « orthodontique ». Celle-ci dispose en effet d’une dépression, en son centre, qui permet d’épouser plus facilement le relief de l’appareil dentaire.
révélateur de plaque
Nous vous conseillons un révélateur de plaque dentaire avant d’aller au lit afin de visualiser les endroits non nettoyés.
Utilisation de la brosse inter-proximale
Utilisation de la brosse inter-proximale
La brosse inter-proximale (petite brosse conique) va pouvoir compléter le brossage de façon plus précise. Elle permet de nettoyer l’espace entre le fil, les boîtiers et les dents. Le mouvement se fait de haut en bas. Celles-ci sont très efficaces afin de déloger les débris alimentaires, et d’éliminer la plaque dentaire.
Kit orthodontique
Un kit orthodontique peut être fourni par votre orthodontiste
Brosse électrique avec minuteur
La brosse électrique peut être utilisée; mais n’est pas une obligation.
Hydro-pulseur
Les marchés de l’hygiène dentaire regorge d’idées intéressantes, à vous de déterminer celle qui vous convient le mieux.
L’important c’est le résultat !
AGENDA